Crash on Sunnydale


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 6x18 I Could Never Love Like That

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre Avis
0/5
0%
 0% [ 0 ]
1/5
0%
 0% [ 0 ]
2/5
100%
 100% [ 1 ]
3/5
0%
 0% [ 0 ]
4/5
0%
 0% [ 0 ]
5/5
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Phil
+ Crash.O.S Ultimate +
* * * * * * * * * *
+ Crash.O.S Ultimate +* * * * * * * * * *
avatar

● Âge : 25
● Nombre de messages : 21630
● Date d'inscription : 26/07/2010


MessageSujet: 6x18 I Could Never Love Like That   Ven 17 Avr 2015 - 20:57

Caroline et Stefan, encore défaits de leurs humanités respectives, sèment le chaos sur le campus, allant jusqu'à jouer cruellement avec les nerfs de leurs anciens amis, Matt et Tyler. Damon, de son côté, peaufine le plan qui lui permettra de ramener son frère à la raison, toujours avec l'aide réticente et incertaine de leur mère, fraîchement ramenée au vingt-et-unième siècle. Quand il aperçoit celle-ci, Enzo, du reste, se rends compte qu'il la connaît bien et partage leur histoire avec Sarah. Enfin, Jo informe Elena et Damon de la vraie nature des compagnons de route de Lily.



Que pensez-vous de cet épisode?


----------------------------------------------------------------------

Ou comment le dernier arc d'Elena est finalement introduit.

Dans le dernier épisode, nous apprenions l'existence d'une nouvelle cure (jumelle de celle de Katherine, qui se trouvait dans le pénitencier de Bonnie et Kai). Cette semaine, il semble évident que c'est Elena qui en sera l'heureuse bénéficiaire. Elle qui envie désormais la grossesse de Jo, elle qui aspire soudainement à devenir médecin de campagne, elle qui est subitement rejetée par Matt... les scénaristes ont balancé toute subtilité par la fenêtre et s'affairent maintenant à construire une jolie sortie pour Nina Dobrev, dont le départ imminent fut annoncé ce mois-ci.

Il y a deux ans, ce développement aurait semblé tout à fait naturel. Le problème, c'est que quelque part dans la saison cinq, Elena a complètement perdu son statut de personnage, ne servant plus que comme conducteur d’intrigue. Il n'y a qu'à se demander : sans compter Damon, quelles ont été ses aspirations ? Elle tenait absolument à poursuivre son éducation, mais l'intrigue fut si vite abandonnée que Whitmore n'a jamais servit que de toile de fond au surnaturel, exactement de la même façon que Mystic Falls High School. Et... c'est tout.

TVD a su nous surprendre de très nombreuses fois (c'est même une des caractéristiques de la série) et l'actrice a bien dit : "If you think you know what's coming, you don't." ! Il se pourrait donc très bien que la vie d'Elena prenne un tout autre tournant que celui qui semble s'annoncer, mais j'en serais très (agréablement) surpris ! J'admire la volonté des scénaristes de reconstruire Elena pour pouvoir lui donner un beau départ, mais c'est uniquement leur faute si le personnage à pris un si mauvais virage et je ne peux m'empêcher de penser qu'ils en paient le prix quand je vois les maladresses gargantuesques que ça créé à l'écran.

Mise à part ce sac de nœuds, l’épisode se concentre aussi sur Lily et ses fils. Le personnage est difficile à cerner et est loin d'être fascinant, n'offrant au spectateur aucun point d'accroche (probablement parce que Mama Salvatore est le prochain Big Bad). Même quand elle confie à Damon avoir cessé d'aimer ses enfants pour se consacrer à sa nouvelle famille (des hybrides sorciers/vampires qui s'appellent les Hérétiques), l’émotion est vide, tellement on sent que c'est un point d'intrigue plus qu'autre chose. Son seul moment de brillance, c'est quand elle convainc Stefan de rallumer son humanité, pas avec ses mots, mais avec ceux de Damon. La scène est sublime. Sublime parce que c'est l'amour des deux frères qui prévaut. Peut-importe qu'ils aient été abandonnés par leur mère, puisqu'il sont et seront toujours là l'un pour l'autre, malgré quelque impair que ce soit.

C'est ce lien qui devra prendre le devant de la scène, une fois Elena partie, après avoir été la vraie pierre angulaire de la série toutes ces années.

Enfin, pour ce qui est de la cavalcade garantie sans humanité de Caro' et Stef' à travers le campus de Whitmore, je suppose que c'est un exemple de la loi des rendements décroissants. La série retourne si souvent à cette source, qu'il semble qu'elle se soit finalement asséchée ! Plus de ça, SVP !

2/5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
6x18 I Could Never Love Like That
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Premier love....
» Love me tender
» [O'Faolain, Nuala] Best Love Rosie
» I love you Phillip Morris de Glenn Ficarra et John Requa
» [Film] Love Actually

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crash on Sunnydale :: On aime aussi :: +++ :: The Vampire Diaries :: Vampire Diaries : les épisodes :: [The Vampire Diaries] Saison 6-
Sauter vers: